Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andaloussiate

Andaloussiate


Pensée à Djamel Kalfat...

Publié par Andaloussiate sur 21 Février 2007, 10:57am

Catégories : #Maîtres & Biographies

Tlemcen perd son plus ancien mandoliniste...

(15/07/1922 - 20/02/2007)  

   

    Djamel Kalfat nous a quitté hier, à l'age de 84 ans. Cet ancien mandoliniste de l'association SLAM, s’est retrouvé dans l’orchestre de Cheikh Larbi BenSari grâce à Boudali Safir. Ce dernier l’a remarqué lors d'une soirée qu’a animé la SLAM à Alger. A la même occasion, les membres de la SLAM ont aussi accompagné Abdelkrim Dali dans une émission à Radio Alger, ce jour là, Djamel a joué avec une demi- mandole que lui a prêté Cheikh Abdelkrim Dali.

    De son retour à Tlemcen, Djamel accompagna Cheikh Larbi lors de soirées officielles, telles les émissions de Radio Tlemcen, mais « pas lors des mariages », insista le défunt lors d'une interview que j'ai eu le plaisir de faire chez lui en décembre 2004.

    Ce fut ma 1ère interview en ma courte carrière à la Radio. Djamel , agréable comme il est,  m'a très bien reçu avec le technicien... Il m'a dit qu'il n'avait jamais été interviewé auparavant par nos médias. Djamel m'a parlé de lui, de sa carrière musicale et professionnelle, de Cheikh Larbi, qui était en fait la raison de cette interview, mais aussi j'ai eu droit à quelques anecdotes amusantes concernant plusieurs musiciens d'Alger et de Tlemcen…

    En plus de l'enregistrement de l'interview, je garde de ce monsieur un souvenir particulier, j'avoue avoir été impressionnée à l'époque, alors qu'il avait 82 ans, par sa simplicité et sa modestie, par son humour, et par sa façon d'être tout simplement.

Djamel Kalfat a eu comme principal élève son neveu Amine Kalfat, mandoliniste et président de l’Association Mustapha Belkhodja d’Oran.

 

 

Photo envoyée par Anis Kalfat de l'ACMB d'Oran.

Commenter cet article

Mohammed Amine KALFAT 12/03/2007 06:42

Remerciements :
 


La famille KALFAT – BENKALFAT, parents & alliés, en particulier le Dr Amine KALFAT, son épouse, ses enfants Rifel Mahmoud & Anis Amanallah, remercient vivement, toutes les personnes ainsi que les Associations Culturelles du pays, qui ont de près ou de loin, compati à leur douleur, suite au décès de leur cher & inoubliable Oncle, Hadj Djamal KALFAT, ravi à leur affection le 20-02-2007.
 


Dr Amine KALFAT
 

Président de l’Association Culturelle Mustapha BELKHODJA
 

 

solitaire1994 10/03/2007 19:25

vraiement je vous félicite pour votre site moi je voudrais bien ajoutez à mon site ces photots et si c'est possible avoir deschansons moi je suis nouvelle dans ce blog et je voudrais bien que vous m'aider je suis algerienne et je ne vis pas en algerie car je veux montrer au jeune imigré algerien  comment est notre pays encore une fois je vous félicite je vous invite à visiter mon blog et dite moi ceque vous penser

Kawther 25/02/2007 15:46

Merci Jilal pour l'illustration sonore, ta collaboration est très appréciée.
 

jilal 25/02/2007 15:09

Bonjour nass tlemcen,et amoureaux de la music andalous,pour enrichir un peu le post de kawther voici un interview,de kawther avec djamel kalfat.
Ici DjamelBK_Snitra_StikhbarZidane
Salutations

KALFAT Anis 24/02/2007 13:44

Bonjour Kawther,
 


 

Il faut savoir qu'à l'époque notre société était très unie, et sans l'aval des parents aucune chose n'était réalisable.
 

Il ne faut pas perdre de vue qu'à la même époque la Musique était tabou, surtout au sein des vieilles familles de la Cité.
 

En 1948, le défunt était encore célibataire : sans le consentement des parents, il ne pouvait prétendre atteindre un but si fut il soit-il, sans la bénédiction et l'autorisation des parents ou de la personne la plus âgée de la famille.
 

Evidemment, tout ceci, n'est plus d'actualité.
 

Radio Tlemcen étant crée en 1948 et le défunt ayant été proposé comme Mandoliniste à Radio Tlemcen, sous la direction de Cheikh Larbi BENSARI, et étant né le 15 Juillet 1922, il avait bien 26 ans et non 11 ans, c'est-à-dire en 1933, Radio Tlemcen n'existée pas encore.
 

Et à 26 ans, encore une fois, il fallait demander l'aval des parents pour prendre certaines décisions.
 

Pour conclure, le nom patronymique est KALFAT et non BENKALFAT. En parlant, il est loisible de prononcer n'importe lequel des 2 noms, parce que nous constituons une seule et même famille unie et indivisible; seulement pour des articles ou papiers officiels, il serait judiciaire d'écrire le véritable orthographe. Dans le cas de Feu Djamal c'est bien KALFAT et non BENKALFAT.
 

Ma mère étant née BENKALFAT, je suis bien placé pour le savoir. Et c'est mon défunt grand-père Hadj Mahmoud KALFAT qui a établi l'arbre Généalogique de la famille en remontant à 08 générations.
 

Au faite, j'ai trouvé l'email de ton blog en bas de la page ! Et j'ai envoyé la photo du 08 Mai 1948, en cas ou tu ne reconnaisse pas les personnes photographiés, je suis là pour t'aider.
 

 
 

KALFAT Anis Amanallah.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents