Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andaloussiate

Andaloussiate


Et si on faisait le bilan ?

Publié par Andaloussiate sur 28 Décembre 2006, 12:36pm

Catégories : #Binatna

Mon année 2006, en bref et en musique…



 Quelques jours uniquement nous séparent de la nouvelle année 2007. Peut-être que chaque habitué de ce blog récapitule dans sa tête ce qu’il l’a plus ou moins marqué durant cette année, musicalement parlant ou, tout simplement, les faits dont se souviendra peut-être l’histoire de la musique andalouse en Algérie…

-Le décès de Cheikh Mohamed Amine Mesli, survenu en avril 2006 a ému tout le monde musical en Algérie. Ce qui m’a interpellé à cette époque, c’est que sa mort est passée presque inaperçue par notre « audiovisuel »…

-Le souvenir de ce maître n’a par contre pas quitté le Festival National du Medh, organisé pour sa 5ème édition par l’association musicale En-nahda d’Oran, que je félicite de s’être prise en charge, et d’avoir organisé ce grand évènement et réunir ainsi autant de monde. J’ai pu suivre les prestations musicales de ce Festival en direct sur Radio Oran, à qui je dis Merci pour son intérêt et ses efforts quant à la diffusion et la médiatisation de ce cet évènement musical.

-Autre fait que je retiendrai de cette année, c’est l’annulation inattendue et inexpliquée du Festival Annuel de Musique Andalouse auquel s’est habitué la ville de Tlemcen depuis plus de 30 ans. Ce dont je me souviendrai aussi c’est que cette annulation a laissé « indifférentes » toutes nos associations musicales, et même la Radio locale de Tlemcen, qui a préféré ignorer le pourquoi et le comment de cette annulation. De quoi je me mêle !

Le ministère de la culture a dit qu’il allait prendre en charge la création d’un Festival de Hawzi à Tlemcen. Bonne initiative certes, mais que deviendra le notre (Festival de Musique Andalouse). Quel avenir pour la Sanaâ à Tlemcen ?

-J’ai passé un superbe mois de Ramadhan, en musique, en compagnie de la Télévision Marocaine , à qui je tiens à rendre hommage pour tous les efforts consentis à diffuser le patrimoine andalou marocain, et le faire connaître d’une manière « sérieuse ». Chapeau à la chaîne « El Maghribia », grâce à qui j’ai pu découvrir des enregistrements d’archives, de Cheikh Ahmed Loukili, Abdessadek Ch’kara et tant d’autres. D’ailleurs, cette même chaîne nous offre au quotidien de la musique andalouse (Ala andaloussia, Gharnati, ou Malhoun) vers 14h30 heure algérienne. Grand MERCI à la Télévision Marocaine , « Tbarek Allah Aâlikoum » nos amis marocains !!! (Carton jaune à la Télévision Algérienne , c’est comme ça, ne cachons pas le soleil avec un tamis.)

 

-Plusieurs émissions ont émergé sur les ondes de la Radio Algérienne , nationale et locales, durant l’année 2006. Cependant, sont-elles toutes efficaces, bénéfiques à la vulgarisation de notre patrimoine andalou national ? Je ne cesse de me le demander.

En effet, j’ai constaté que plusieurs émissions servent les intérêts (…) de leurs animateurs, manquant souvent d’objectivité et de professionnalisme surtout.

Plus grave, certains sont incorrects quant à la diffusion d’enregistrements appartenant à telle ou telle école, iront même jusqu’à inventer des preuves ( ?) et des anecdotes que personne ne pourrait vérifier, afin de rehausser telle école ou tel style, laissant dire qu’il est le plus « authentique » ; réduisant ainsi les autres écoles de l’andalou algérien…Bref, il sert à quoi de diviser notre patrimoine ? Sous-entendre que c’est le répertoire tlemcenien ou algérois qui est le plus authentique, le plus riche, la source de tout ? Qu’elle satisfaction pourrait-on avoir à dire que ce sont les maîtres de Tlemcen qui ont enrichi l’école d’Alger et vice-versa ?

 

Je suis tout simplement outrée de voir que la Radio algérienne cautionne ce genre de petitesses, sachant qu’il est de son rôle de service public de défendre le patrimoine algérien, dans toutes ses couleurs, contre toute mauvaise foi ; de le diffuser et de le faire connaître, comprendre et aimer, au lieu d’inciter à la haine, et de susciter le mépris auprès des auditeurs, non avertis pour la plupart. Comment pourrait-on inviter, d’une manière directe ou non, l’auditoire à écouter et à aimer une telle école, juste parce qu’on croit qu’elle est la « meilleure » ?

 * S’il vous plait ! Soyons corrects, objectifs et réfléchissons « algérien » avant tout. Faisons l’effort de ne pas politiser la musique.

-Cependant, deux émissions dont j’ai eu l’occasion d’écouter des échantillons, et qui mériteraient largement d’être félicitées sur ce modeste espace. Il s’agit de « Mélodies Andalouses » de Abdelhakim Meziani (Alger Chaîne 3, dimanche à 21 H), et « Diwan Biyn El Maya ouel Mizen » de Fatah Imeloul (Radio Bédjaïa, dimanche à 21 H). J’ai jugé ces deux émissions musicalement correctes, objectives et andalousement algériennes. Elles sont en plus à jour avec l’actualité musicale partout en Algérie ! Encore Félicitations !

Deux autres émissions qui travaillent dans le même sens méritent aussi nos encouragements et notre appui : « Ahl El Andalous » de Mokhtar Allal pour Radio Oran (dimanche et jeudi à 17 H), et « Malamih Andaloussia » d’El Hadi Boukoura sur Radio El Bahdja (samedi à 21 H).

Entre nous, je ne peux pas m’empêcher de tirer un carton rouge à l’émission « Hadaïk El Andalous » sur Alger Chaîne I, qui suscite la colère et même le dégoût auprès de plusieurs mélomanes et musiciens partout en Algérie.

-Le morceau musical qui, à mon sens, a été le plus diffusé à la Radio algérienne durant cette année est la fameuse « Touchia Kbira » de l’orchestre de Tlemcen, de Fayçal Benkalfate. Cette ouverture musicale a pourtant servi il y a quelques années comme musique de fond à une émission diffusée sur Radio El Bahdja. De nos jours, nous écoutons ce même morceau soi en indicatif, soi en musique d’accompagnement par l’émission « Mélodie Andalouse » de la Chaîne III , mais sert aussi de la même manière à 2 émissions sur Radio Tlemcen : une sur la musique andalouse, et l’autre sur les recettes de cuisine !!! (La pièce est peut-être jolie mais c’est un peu trop quand même de l’écouter partout et tout le temps. Un peu d’innovation ne ferait de mal à personne !!!)

- 2006, une année ou est né le « Festival International Culturel de Musique Andalouse », une 1ère Edition qui a beaucoup fait parler d’elle…Peut-être que je n’en suis pas la mieux placée pour en livrer mes impressions, puisque je n’ai assisté à aucune des soirées programmées, mais tout comme de nombreux curieux intéressés, je me pose quelques questions : Comment s’est fait le choix des associations qui ont participé ?- Si les organisateurs ont dit ne pas pouvoir envisager une 1ère édition de ce festival sans la participation de l’association El Djazaïria-El Mossilia, doyenne des associations algéroises ; je me demande alors pourquoi on n’aurait pas fait autant avec la SLAM de Tlemcen, qui demeure la doyenne des associations tlemceniennes, et Nadi El Hilal Takafi , l'association mère à Mostaganem ?- Aussi, quel rôle a eut la fameuse « Fédération Nationale de Musique Andalouse » dans l’organisation et la mise en place de ce Festival ?- Et enfin, pourquoi ce Festival porte l’appellation de « Festival International Culturel de Musique Andalouse », alors que l’on y voit des troupes d’Afghanistan, de Turquie, d’Italie ?...A tort ou a raison, ce Festival reste une bonne initiative. Pour le reste, notre ami le commissaire est invité à nous donner des réponses s’il le veut bien…

-En 2006 enfin, est né Andaloussiate le blog, qui aura bientôt un an… (A suivre)


 Bonne fête au pluriel : Aidkoum Mebrouk & Bonne année !!!   



Commenter cet article

Kawther 08/02/2007 16:36

Précision: Suite à cette publication, notre ami Hakim Meziani, m'a fait signaler qu'il était le 1er à diffuser
la Touchia Kbira
de l'orchestre de Tlemcen, en 2002  avec la collaboration de Fayçal Benkalfate, et ce dans son émission télévisée "Nadi Tarraqi", sur Canal Algérie. Cela méritait d'être précisé, même si, dans mon écrit, je n'ai fait qu'exprimer un constat personnel, sur la fréquence de la diffusion de cette pièce instrumentale sur nos différentes stations radios. Autre constat, cette publication a fait son effet, puisqu'une certaine émission dans l’ouest algérien, a tout de suite changé de musique de fond, juste après que cet article soit mis en ligne!
 

dadou3x 05/01/2007 14:36

saha aidek et bonne année koul 3aw wenti bi kheirps: changement d'adresse pour mon blog désormais c'est www.dadou3x.com, l'ancien est accessible à cette adresse oldblog.dadou3x.comciao

Mehdi 03/01/2007 22:28

Bonjour,
Un grand bravo, tout simplement.
Cette musique arabo andalouse nous fait rêver aux anciens temps enfouis au plus profond de nos coeur.
Par votre travail, vous contribuez à ce qu'elle soit éternelle.
 

djamil 01/01/2007 19:36

Tout simplement COURAGE!
c'est super ce que tu fais §
saha aidkoum

LE VAGABOND 31/12/2006 23:07

Bonne fête de Laïd El Adha. Bonne année 2007 et meilleurs voeux de bonheur, de santé et de prospérité à vous, votre famille et vos proches.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents