Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andaloussiate

Andaloussiate


2 ans sans Tarik...

Publié par Andaloussiate sur 2 Septembre 2006, 09:44am

Catégories : #Actualités- Débats

Tarik Hamouche, une bougie qui restera allumée à jamais…

 

   

Le 31 août 2004, alors que les mélomanes et fidèles auditeurs attendaient leur rendez-vous du mardi, l’émission « Andaloussiate » est venue annoncer la terrible nouvelle, la mort de Tarik, son producteur animateur…

Tarik Hamouche s’est principalement fait connaître par le grand public grâce à Andaloussiate, l’émission qu’il produisait et animait d’abord sur Radio El Bahdja, et ensuite sur Alger Chaîne I.

Andaloussiate était une émission qui ne mettait pas de frontières entre les styles de la musique classique en Algérie. Andaloussiate ne se contentait pas d’être à jour avec l’actualité musicale en invitant des artistes et des associations,  mais Andaloussiate a rendu hommage à tant de maîtres disparus, mais à maintes fois, elle a expliqué certains points techniques à un public généralement non connaisseurs, histoire de permettre à chacun de toucher et de comprendre la musique andalouse. Mais Andaloussiate a eu aussi un cachet exclusif et un rôle assez important de préservation, vu le nombre d’enregistrements anciens que nous avons vu défiler durant la courte vie de cette émission. Notons le, Tarik qui était archiviste au niveau du service des archives de l’ENRS, a bien su joindre l’utile à l’agréable, en diffusant des pièces sonores si anciennes, tout en faisant profiter ses auditeurs mélomanes à travers l’Algérie et même d’ailleurs.

Deux ans sont passés depuis la disparition de notre ami Tarik Hamouche... Tarik, une voix à la radio, mais Tarik aussi, professeur au sein des associations Soundoussia (Alger) et El Djennadia (Bouafarik), ou il enseignait la Kouitra et le QanounTarik, un musicien de talent qui a accompagné plusieurs noms de la scène algéroise, et enfin Tarik, un interprète avec une voix particulièrement suave…

Soundoussia en vidéo sur :                                                    www.algeriacolor.com

 Tarik-11.JPG  REPOSE EN PAIX... 

Commenter cet article

Meya 26/10/2006 19:25

Mon Dieu comme il me manque ce sacré garçon...

Kawther 11/09/2006 15:24

Comme vous l’auriez remarqué, le lien sur lequel étaient hébérgés les extraits sonores de Tarik ne fonctionne plus. Désolée pour de désagréments causés aux retardataires qui veulent se remémorer des souvenirs d’autrefois, chanceux sont qui ont téléchargé les morceaux au moment de la publication de l’article.Ce problème sera réglé bientôt si Dieu le veut, ainsi il y aura à nouveau du so sur Andaloussiate avec la voix de feu Tarik.…Aussi, plusieurs d’entre vous se demandent pour quelle raison il n’a pas assez de commentaires concernant Tarik, qui connaissait plein de monde et avait plein d’amis dont plusieurs connaissent ce blog. Je me suis posée la question aussi, il se trouve que plusieurs personnes disent ne pas avoir le courage de témoigner ou de réagir à l’article. Ce qui est compréhensible. Autant commencer par moi-même.
* Un jour, par un lundi en mars 2004, j’ai reçu un coup de fil de Tarik…Je n’étais pas dans mon assiette ce jour là…-Tarik : alors ça va ?-Moi : Ouais, le ciel est bleu, les oiseaux volent et les poissons nagent. -Tarik : Donc la vie est belle ?- Moi : Ouais, si tu le dis.-Tarik : Ecoute, écoute-moi STP. Aujourd’hui je suis allé chez le dentiste, et j’ai crois-moi j’ai eu la douleur de ma vie. Jamais, je dis bien jamais je n’ai autant souffert. C’était affreux…mais en sortant de chez le dentiste, j’ai croisé un amputé et un brûlé qui étaient dans un état lamentable. Là, je me suis posé des questions, et je me suis rendu compte que ce n’était pas une douleur passagère qui allait m’affaiblir, aussi intense soit-elle. Il y a toujours pire, et dis-toi toujours qu’il y a des gens qui sont dans un état plus grave que le tien, et pour des raisons vraiment sérieuses…Donc, tu ne trouves pas qu’il serait mieux de dire « El Hamdoullah » ?! -Moi (toute embarrassée) : El Hamdoullah c’est vrai ce que tu dis, il y a toujours pire…
J’ai gardé ça en mémoire, et je m’en souviens comme si c’était hier. Après ce jour, à chaque fois que j’avais Tarik au téléphone et qu’il me demandait comment j’allais, je lui répondais par : « Bah je revois Tarik sortant de chez le dentiste…Est-ce que j’ai le choix de répondre par autre chose que par « El Hamdoullah » ! –ma réponse le faisait rire…Voilà j’ai eu le courage d’apporter ce témoignage, inutile d’en apporter la conclusion : Ses qualités se traduisent déjà d’elles mêmes…A la mémoire de Tarik que nous n’avons jamais oublié.
 

benichou 02/09/2006 20:55

il a su dépoussiérer la musique andalouse. il a mis à nu les carences desun et des autres: ceux qui prétendaient (et prétendent toujours détenir la vérité). Un homme aux grandes qualités humaines qui, à travers sa simplicité et son savoir-vivre, laissait devenir l'éducation exemplaire que lui ont prodigué ses parents. On devinait comment sont ses parents sans les avoir connus...
Merci pour tout ce que vous faîtes.
benichou

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents