Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andaloussiate

Andaloussiate


Programme du festival du Hawzi de Tlemcen 2008

Publié par Andaloussiate sur 21 Juin 2008, 20:58pm

Catégories : #Publications- Interviews


Le Festival du Hawzi trouve ses adeptes


Le comité de préparation du 2ème Festival national de musique Hawzi a démarré officiellement mercredi dernier au Grand Bassin, aménagé pour recevoir, de toutes les régions d’Algérie, trois orchestres par Soirée. La première soirée a vu la prestation de la grande chanteuse Kara Terki Zakia et de Hadj Kacem, les deux artistes fruits du terroir connus pour leur savoir-faire dans l’interprétation des qassidate populaires du Hawzi, et leur interprétation fidèle des poèmes de Ibn M’Saïb, Bensahla Bentriqui qui ont laissé un véritable trésor dans la littérature populaire non encore exploité comme il le faut. Ces deux invités ont chanté en hors concours car le festival cette année a pour objectif, me dira un membre du comité préparatoire, de lancer les jeunes chanteurs doués pour le Hawzi, qui est un genre prisé par les familles tlemcéniennes pour le contenu des paroles et surtout le rythme musical léger et non assujetti aux normes académiques des Noubas andalouses. Le deuxième pour, le réalisateur Mrah Abdellatif a projeté un film documentaire sur Cheikh Larbi Bensari, intitulé La mémoire du Hawzi, à la maison de la culture Abdelkader Alloula, projection suivie d’un débat et ce, à partir de 16h.

Le soir, les mélomanes écouteront l’association El-Fen El-Acil de Khemis Miliana suivie d’El-Mezharia de Laghouat. L’association El-Kortobia de Tlemcen clôtura la soirée du jeudi 19/6 en hors concours. Cette association, rappelons-le, est présidée par Cheikh Boukli-Hacène Salah. Le vendredi 20/6, Cheikh Hamdi Mohamed donnera une conférence intitulée «Le Hawzi, un art dans sa plénitude» à la maison de la culture. La soirée sera animée par l’association El-Maghdriria de Mascara et El-Moutribia de Blida. L’association Tarab Al-Acil, présidée par le professeur Bekkaï Abdelkader, enchantera les mélomanes dans le beau site du Grand Bassin, un poumon d’oxygène dans une ancienne médina défigurée par le béton... Le samedi 21/6, 4e journée, les amoureux du Hawzi et de Driss El-Achouri (poète nedromi) écouteront l’association Assalam de Nedroma puis l’association qui a décroché le 1er prix de la première édition du Festival Hawzi (2007), à savoir Ahbab Cheikh Larbi Bensari, spécialiste dans les istikhbarat Hawfi et Hawzi. Les jeunes filles de Tlemcen profiteront pour «expérimenter» leurs youyous puisque c’est la saison des mariages ! Surprise de taille pour clôturer cette soirée, Cheb Anouar va s’essayer au Hawzi. A ne pas rater par les jeunes qui ont l’habitude de l’écouter dans le Raï! La cinquième journée, M. Dellai

Ahmed-Amine, sociologue, chercheur au CRASC d’Oran, fera une conférence intitulée «Cheikh El-Habib Benguennoun, poète de Mascara et grand poète du répertoire Hawzi et Melhoun d’après un manuscrit inédit de Ahmed Tahar». La soirée on écoutera l’association El-Wafaa de Constantine et l’association El-Anadil d’Alger. Awtar Tilimsan veillera avec les auditeurs qui apprécieront le fruit de toutes ces écoles qui oeuvrent pour la préservation de ce patrimoine. La sixième journée, un film documentaire sur la région de Tlemcen sera projeté. Le soir deux associations se produiront en plein air, à savoir El-Motribia de Biskra et El-Fen El-Acil de Tipaza.

L’association Gharnata de Tlemcen clôturera la soirée. Le 7e jour (mardi 24/6), à 17h, Mme Saïdani Maya, membre du jury qui dirige un projet de recherche sur la musique algérienne entre tradition et modernité, fera une conférence intitulée «Le Hawzi constantinois, entre authenticité et empreinte locale». En soirée, l’association Ben Badja de Mostaganem et les Etoiles de Rusicade de Skikda animeront la fête. Laslam, doyenne des associations de Tlemcen, clôturera la soirée en hors concours et jouera sûrement un morceau Inédit. Le mercredi 25/6, avant-dernière journée du Festival, verra la participation d’El-Mowahidia de Nedroma puis l’association Mustapha Benkhodja d’Oran, drivée par le Dr Amine Kalfat, et ses enfants qui ne vont pas venir «les mains vides» à Tlemcen. L’association Riad El-Andalous, qui vient de perdre son Cheikh Ahmed Malti dernièrement, que Dieu ait son âme en paix. Son président Sidi Ahmed Malti a tenu à préciser ce matin «que le groupe Riad El-Andalous a participé au Festival international d’Oujda et s’est produit le 12.6.2008 malgré le décès de Cheikh Malti et que le mercredi 25/6 Riad El-Andalous sera présente au Grand Bassin en hommage à feu Malti». Dont acte. Ce festival national sera clôturé le jeudi 26/6 et durera 9 neuf jours où les familles de Tlemcen et des quartiers périphériques (Ahwaz) se délecteront avec un large répertoire interprété par toutes les régions d’Algérie (Est - Ouest - Nord - Sud). La dernière soirée sera animée par l’étoile montante Meriem Benallal avec ses Hawfi et istikhbarat du terroir tlemcénien, et Nasreddine Chaouli avec son style algérois (Sousta) que les jeunes adorent. La Perle du Maghreb s’est préparée activement pour faire de cette grande fête un «Mawsim» culturel et musical qui devrait être au moins maghrébin! Sinon universel.


 
Par Sid’Ahmed Cheloufi

 
Publié dans le Quotidien d'Oran, le 21/06/2008

Commenter cet article

Madjid 24/06/2008 21:39

D'accord avec fouzy. Ce qui est désolant c'est qu'un journal connu tel que le quotidien d'Oran publie sur la même page deux frères en même temps. Ils n'ont toujours rien compris! Et puis les règlements de compte sont dépassés de nos jours.

fouzy 23/06/2008 12:45

l'association tarab el acil n'a même pas participé puisqu'elle n'existe plus tt simplement.la honte qu'un article diffusant de fausses informations soit publié dans un journal tel que le quotidien. la honte.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents