Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andaloussiate

Andaloussiate


L'UNESCO rend hommage à Maître Fergani

Publié par Andaloussiate sur 20 Mai 2008, 17:55pm

Catégories : #Publications- Interviews

Les 80 ans de Hadj Mohamed-Tahar

Fergani à la tribune de l’UNESCO



Le chanteur Mourad Fergani a offert, pour les 80 printemps de son père, Hadj Mohamed-Tahar, une scène de choix -la tribune de l’Unesco- et un public en or venu des quatre coins de Paris pour partager, vendredi soir, ce moment particulier, un anniversaire, que l’on fête traditionnellement en famille et dans la stricte intimité. En faisant son entrée sur scène, en plein milieu du spectacle, le maître du malouf (musique andalouse) a eu droit à une longue «standing ovation» de la part du public. Ce dernier n’a pas hésité à entonner «joyeux anniversaire ya Fergani» à la grande joie du chantre qui s’est montré touché par tous ces signes de reconnaissance et de considération.

C’est avec émotion qu’il recevra l’énorme bouquet de roses, remis par sa petite-fille, ainsi que l’emblème national qu’il embrassera avec amour et respect. Hadj Mohamed-Tahar Fergani n’a pas déçu toutes ces familles venues partager avec lui cet évènement particulier, celui de ses 80 ans. Il s’installera dans un fauteuil qui lui a été réservé, avant de saisir à sa manière son violon, à la verticale, pour entamer un tour de chant en interprétant un cocktail de ses meilleures chansons.

La surprise du maître du malouf ne s’est pas arrêtée à ce stade. Son fils Samir, surgissant du fond de la salle, pour entamer une chanson qu’il a composée pour la circonstance dans laquelle il évoque la «saga des Fergani», de cheikh Hamou, lui même chanteur de malouf, qui a su transmettre cet héritage musical à son fils Mohamed-Tahar, qui lui-même s’est fait un devoir d’inculquer cet art à ses descendants, Salim et Samir.

La soirée a pris une autre tournure, lorsque le père et le fils se sont retrouvés, presque côte à côte pour se donner la réplique en toute complicité et dans une symbiose totale. Entourés d’un orchestre de sept musiciens dont Zahia, une pianiste, qui a montré tout le long de la soirée un talent indéniable, les Fergani ont gratifié les plus beaux morceaux de cette musique qui fait la réputation de Constantine, au grand bonheur du public.

Tous les ingrédients ont été réunis pour faire de cette soirée une véritable fête familiale. Applaudissements nourris, youyous fusant des quatre coins de la salle des Congrès de l’Unesco, le public a très bien réagi à la prestation du «mâalem» et de son fils. Lorsque la musique devient envoûtante, nombreuses parmi l’assistance n’ont pas hésité à «envahir» la scène ou les allées de la salle pour exécuter avec élégance et finesse des pas de danse en l’honneur de cet octogénaire, honoré par les siens avec le concours du Centre culturel algérien de Paris et la Délégation permanente algérienne à l’Unesco.

«C’est une soirée exceptionnelle et je suis comblé par cet extraordinaire cadeau que m’ont offert mon fils Samir et le public, venu en grand nombre cette soirée», a déclaré à l’APS, Hadj Mohamed-Tahar Fergani qui n’arrivait pas à cacher son émotion. Pour lui, «cette rencontre avec un public connaisseur et la prestation honorable de Mourad montrent que ma mission a été remplie. J’ai transmis cet amour du malouf aussi bien à mes enfants qu’au public. C’est la plus belle chose qui puisse arriver à un artiste». «J’ai rempli ma mission mais cela ne veut point dire arrêter de chanter. Le malouf circule dans mes veines. La musique est indispensable pour moi comme l’air que je respire», a-t-il précisé.

Publié dans le Quotidien d'Oran le 18/05/2008.

Commenter cet article

boumaïza zahia 19/06/2008 22:24

une erreur s'est glissée à plusieurs reprises sur le prénom de l'artiste qui s'appelle MOURAD et non SAMIR comme le dit le journaliste. du reste il n'y a pas de Samir fergani mais Salim, un autre fils fergani, qui n'est pas présent ce soir là. l'initiative de la fête est celle de Mourad accompagné de son orchestre.

A.Djemil 30/05/2008 22:07

Joyeux Anniversaire à notre Maitre Haj Cheikh mohamed Tahar FERGANI,Puisse DIEU Vous donner Bonne Santé et Longue vie," TOULANE LAAMER INCHALLAH "  Les Membres de l'association Ahbab Cheikh Sadek El Bejaoui

Lila Borsali(les airs andalous) 22/05/2008 22:45

Bonjour Kawther,Je vois que tu as rajouté du son à ton blog, c'st super !!Merci encore pour tt le travail que tu fais, tu es comme je te l'ai déjà dit un vrai lien entre tous les amoureux de cette musique, ne change pas et continue.

ouadfel ali 20/05/2008 20:49

joyeux anniversaire  maitre hadj tahar fergani. merci pour tout ce que vous nous avez donné  . votre voix et vos stikhbar , vos chansons hawzi , vos noubas , le son de votre violon et enfin votre image  font partie de ma vie et m ont accompagné là où j ai pu passer des parties dema vie. vous avez été pour moi d un grand soutien pendant plusieurs années d études passées en france. pour moi vous etes le GRAND MAITRE DU MALOUF  et grace à vous j ai eu la preuve que le malouf est cent pour cent arabo_ musulman.qu allah vous protége , votre mission déjà accomplie se prolongera inchaallah jusqu à 100 ans .un amoureux du malouf d oujda au maroc

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents