Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andaloussiate

Andaloussiate


Avec Cheikh Rédouane...(2)

Publié par Andaloussiate sur 6 Mai 2008, 18:24pm

Catégories : #Publications- Interviews

 

"Voici comme promis les 2 photos de BenSari Ahmed à Casablanca. L’une dans un café près de l’hôtel Sheraton (il n’a point voulu aller a l’hôtel car il était trop modeste)

 

 

La seconde photo a été prise dans l'appartement de ma belle mère Leila Benkalfate qui lui a préparé la fête de son 87 ème anniversaire le 8 avril 2001 en lui faisant 2 gâteaux et une ‘seffa’ qu’il avait commandé mais n’a pas pu la manger car il n’avait plus faim. Tellement, il s’est en quelque sorte retrouvé en famille, il m’a dit : ‘zetli ghorba âala ghorba’…"




Ce que je garde comme souvenirs de ma rencontre avec le Maître Rédouane :

- Il était très nostalgique car il était très miné par le fait d’être éloigné de ses enfants au nombre de 4 : Il n’a eu aucun enfant musicien.

- Il était malheureux et fumait jusqu a 3 paquets /jour

- En 1946, il a essayé de voir mon père qui était médecin natif de Tlemcen mais n’a pas pu par manque de temps.

- C’était un ami de l’écrivain Mohammed dib.

- Il était beaucoup ami de Ahmed Pirou qui joue avec Chabab Andalous de Rabat.

- Grand ami de Djelloul Benkalfate qui a créé parait-il « les amis du vieux Tlemcen ».

- A casa, sa vie était bien réglée :
- Matin : réveil a 10h; a 10h30 : tour au marché central de casa ou il avait des amis qui se disputaient pour lui parler car il avait une bonne réputation.

- Après-midi : taches ménagères ; de temps à autre, une bonne venait lui donner un coup de main.

- La nuit : jamais de sorties.

- Il avait un coeur qui tenait bien car il m’a fait venir dans son appartement qui se situe près de ‘Casa-port’ au 7ème  étage sans ascenseur.

- Il a parlé des frères Ghoul.

- Il connaissait bien Mohamed Chaabane, le fils aîné de Cheikh Salah:un virtuose du piano. Il l’appelait l’homme aux lunettes.

- Il aimait beaucoup le café et les pâtisseries: c’est un fin gourmet.

- A casa, il voyait souvent Benkalfate Abdelaziz.

- A la suite de la rentrée d’exil de feu le roi Mohammed V, il alla jouer au palais royal de Rabat avec son père Cheikh Larbi Bensari.

- Il était beaucoup ami des juifs, en particulier ceux de la place Verdun de Casablanca.

- Il avait au Maroc des amis marocains bien placés, en particulier Mr Boulouiz Abdelkader.

- Il disait que le Gharnati ne s’est pas du tout développé à Casablanca.

 

Dr. Mohamed Taha Haddam (vice président de l’association Ahbab Cheikh Salah d’Oujda)


Témoignage de Dr Mohamed Taha Haddam, extrait d'une émission spéciale "Voyage Musical au Maroc", le 25/01/2005, sur Radio Tlemcen.

Commenter cet article

bendameche 13/05/2008 20:01

 j'ai lu avec plaisir  cette tranche  de vie  de cheikh  redouane    merci kawter tu es   une vraie cheville ouvrière dans ce domaine

de passage 09/05/2008 22:04

Merci pour ce témoignage assez pointu et  très rare de la vie de cheikh Redouane ou on a connu son emploi du temps ainsi que ses goûts dans la gastronomie.Mais toute fois on aurait souhaité des témoignages qui viendraient compléter la vie d'artiste de Cheikh Redouane.

jilal 06/05/2008 23:02

Salut kawther ,salut tout le monde. Voici le témoignage de Dr Mohamed Taha Haddam, Extrait d'une émission spéciale "Voyage Musical au Maroc", le 25/01/2005, sur Radio Tlemcen.Merci.









Si le lecteur ne fonctionne pas cliquer sur ce lien: http://blip.tv/file/get/Jilali-MusicAndalou160.mp3

Andaloussiate 07/05/2008 23:22


Merci Jilal pour ta sympathique collaboration. Musicalement.


sousou_pomaria 06/05/2008 22:49

ah quel témoiniage j'ai les larmes aux yeux.merci dr pour nous avoir fait partager une journée de la vie de cheikh redouane bensari

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents