Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andaloussiate

Andaloussiate


L'Eternel héritier: Cheikh Rédouane… BenSari

Publié par Mélomanes sur 4 Février 2006, 10:44am

Catégories : #Galerie

Cheikh Rédouane Bensari (1914- 2002)

 

 

   

 

 

 De son vrai nom Ahmed Ben Sari, Cheikh Rédouane est né le 08/04/1914 à Tlemcen, il fût le dernier enfant de Cheikh Larbi Ben Sari. Très jeune déjà, son père, maître à l’époque, lui fait apprendre les secrets de l’art andalou, et la familiarité des instruments de musique, dont la maîtrise n’aura de secret pour lui au fil des années…On peut écouter son jeu et son chant s’accompagnant à la mandoline dans les premiers enregistrements de l’orchestre Cheikh Larbi…Mais la majorité des enregistrements (amateurs) qu’il nous a laissé, on l’écoute s’accompagnant tantôt au violon alto, tantôt au piano, à la kwitra, mais aussi et surtout au luth, son instrument fétiche…De toutes les manières, quel que soit l’instrument qu’il tient, Rédouane dégage au son de sa voix seule, une extrême sensibilité chantant la nostalgie de ce qui n’est plus…

Cheikh Rédouane est décédé le 25/07/2002 à Casablanca, après 45 ans d’exil au Maroc. Un exil pénible, mais bien volontaire…

 

 

 

 

Commenter cet article

Andaloussiate 28/06/2008 02:08

Bonsoir Nelson. Cela nous fait plaisir de trouver sur cet espace des commentaires de musiciens de partout en Algérie. Très bonne continuation pour le luth et aussi pour faire connaitre ton association à travers ton blog. Bien musicalement

Nelson 28/06/2008 01:42

je suis fanej'adore l'andalousje suis membre de l'association d'el motribia de Biska.je joue du luth et sa fait 8ans ,j'ai seuleument 17ansj'espère faire une bonne carièrett mes respects.

Kawther 08/10/2006 14:43

Tu ne crois pas si bien dire.......

drabelatabelareab 07/10/2006 12:57

Pauvre Redouane..Tlemcen ne se dédouane jamais de l'hypocrisie de certains !

Kawther 08/04/2006 12:22

Amel t'as de la veine d'avoir diné avec Cheikh Rédouane, il a chanté quoi durant cette soirée, je suis curieuse de le savoir !
Je pense que s'il refusait de retourner à Tlemcen, c'est parce qu'il a dû être blessé par les siens au plus profond de son âme...et sa sensibilié se traduit au chant par tout ce qu'on écoute de lui..."Lemta Yehna Qelbi"..."Bqay Besslama Wetni Ou Mchit..." à titre d'exemple, et tant d'autres morceaux dans la sanaâ, hawzi ou gherbi...
Je pense qu'il aurait bénéficié d'une vie bcp + "aisée" s'il avait accepté de revenir à Tlemcen...dommage, j'imagine qu'il n'a gardé de cette ville et de ses gens que des mauvais souvenirs...toute vérité n'est pas bonne à dire...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents