Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andaloussiate

Andaloussiate


Le 24 mai musical

Publié par Andaloussiate sur 23 Mai 2007, 13:06pm

Catégories : #Manifs Culturelles & Festivals

* Tlemcen :
L’association des élèves de l’EPS, du Collège de Slane, du lycée de garçons et de la medersa de Tlemcen « Ecolymet », organise les « 7èmes journées Retrouvailles- Patrimoine », à partir de 9h à la faculté de Médecine de l’université de Tlemcen.
Le président de l’Ecolymet, Dr. Omar Benhabib, cardiologue et ancien musicien de l’association Nassim El Andalous d’Oran, se fait le plaisir et l’honneur d’inviter tous les curieux et mélomanes à faire part de cette journée qui met en exergue le patrimoine matériel et immatériel de la ville de Tlemcen.
Musicalement parlant :
- Conférence de Mr. Baghdadi Nasreddine (musicologue). Thème : « Défi de la musique andalouse dans la modernité », à 14h15.
- Soirée musicale andalouse avec le groupe de Hamid Taleb.
   
* Mostaganem :
L’association « El Fen Wa Nachat » organise des rencontres musicales : « Epopée Musique Andalouse ».
- Jeudi 24/05/2007 : Maison de la culture (18h00)
Acte I : Musique actuelle branchée sur le passé
Juxtaposition sur scène des 3 ensembles régionaux.
     Ecole de Tlemcen : Ensemble Benali Benmansour
     Ecole d’Alger : Ensemble Maître Mohamed Kheznadji
     Ecole de Constantine : Ensemble Darsouni- Dekhla (Annaba)
Acte II : Musique actuelle branchée sur le futur
Juxtaposition sur scène des 3 formations ci-après
     Récital par Maître Mokdad Zerrouk (sur fond de musique solfiée)
     Expérience Ensemble Saoudi- Nouba Dziria
     Exécution par « Fen wa Nachat »- Inkilab « moderne »
     Prestation Orchestre National symphonique
- Vendredi 25/05/2007 :
Maison de la culture : Conférences à 10h00
Maison de la culture à 18h00
     Récital par l’ensemble Rachid Guerbas
     Récital par l’association Der EL Gharnatia de Koléa

Commenter cet article

L'ABONNE 31/05/2007 13:52

Qu'Allah t'aide. Bien à toi.   

Lui-même 27/05/2007 12:04

Spécialelement pour toi, j'ai faire des études et....voilà: Motiono by elharrati

Youssef 26/05/2007 22:09

Salut !J'ai personnellement connu l'association el fen wa nashat à l'époque de cheikh Benatia, et je dois témoigner ici que rares sont les associations qui font un travail comme el fen wal nashat et surtout un suivi des jeunes adhérants et adhérantes. L'autre cas à signaler (que je connais) est dar el gharnatia à l'époque du regretté Belouti; une horlogerie dans le suivi , l'archivage et surtout l'acceuil.Ces deux associations ont su saisir la chance qui leur a été donné d'avoir des locaux vraiment adaptés pour l'exercice de la musique.Un autre cas à signaler toujours à Koléa c'est el fen el açil avec Brahim Benladjerab pour les initiative intra muros et les travaux de recherches et l'investissement personnel du président ....Toutes les autres associations que j'ai eu à visiter restent très très loin, pour diverses raisons  qu'il est inutile de mentionner.J'ai  vu des tas d'associtions. Je ne peux pas parler de celles que je n'ai pas connues, elles doivent êtres nombreuses qui font du vrai travail d'association.Pour la manifestation on aura des echos. Bizarre d'avoir mis Hadj Mohamed Khazandji dans la section "passé" , j'ai l'honneur de connaître le Cheikh, sans offenser personne , ça doit être la personne du monde musicale qui est le plus tourné vers l'avenir : L'AVENIR de la musique traditionnelle dans le respect de l'esprit de la tradition des compositions (eh! oui la tradition sait évoluer aussi).Idem pour cheikh Kadour Darsouni , qui reste ouvert à des tas de perspectives.Là on ne comprend pas le pourquoi de ce "tourné vers le passé".Comme dirait notre ami Mohamed le thème était peut-être trop ambitieux espérons seulement que la limite entre musique d'avant-garde et mauvais goût n'a pas été franchie! Youssef

Nassim El Hawa 25/05/2007 15:38

Bonjour à tous;Un autre "festival", mais de quel festival, disons une semaine de rencontre, où les musiciens viennent manger, dormir, faire une prestation médiocre et repartir, c'est ça l'esprit de nos festivals maintenant, alors si c'est un ainsi, je prefère savourer les festivals de l'époque 1967, donc vive l'ancien, on est pas prét pour le renouveau...faire dans le renouveau et introduire de nouveaux instruments, comme le fait El Fen wa Nachat, lors du festival 2000 à Mostaganem, accordéon, guitare Basse, Saxophone et dire que c'est de la musique andalouse, désolé, mais je préfère écouter de loin "La Tarentella" dans l'esprit du folklore Sicilien avec une vrai mandoline napolitaine, ils préservent leur patrimoine et leur "terroir".Bonjour au renouveau et à la cacophonie.Nassim

Cheihk Habate el Fhama. 25/05/2007 12:31

Bonjour,Il ne faut point mythifier la musique arabo andalouse. Elle est accessible à chacun. Une musique c'est l'émotion qu'elle soulève. L'art n'a pas besoin de frontières ni de régles  (techniques du solfège) pour comprende le talent et l'interprétation d'un artiste musicien..Encore une fois faire du nombrilisme tlemcénien ne fait pas  ouvrir cette musique arabo-andalouse ,sur ce qu'elle est...d'abord un LIEN ..si le lien et Tlemcénien c'est bien..car il perpétue la tradition .Que la nouvelle génération s'approprie tt ce patrimoine celà sera le plus cadeaux à faire à ceux qui ont contribués à cette richesse jalousement gardée à Tlemcen et ailleurs...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents