Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andaloussiate

Andaloussiate


L'ACMB rend hommage à Fouzi Belkhodja le 03/04/2015 à Oran

Publié par Andaloussiate sur 28 Mars 2015, 20:28pm

L'ACMB rend hommage à Fouzi Belkhodja le 03/04/2015 à Oran

L'Association Culturelle Mustapha BELKHODJA d'Oran organise un hommage au regretté Dr Fouzi BELKHODJA ce vendredi 03 avril 2015 au cinéma Es-Saâda (ex: Colisée) à 19h30. L'entrée est libre. Soyez les bienvenus avec vos proches & amis.

Curriculum Vitae

 

Dr  Faouzi Ahmed BELKHODJA

 

Né à SBA le 03/04/1956, issu d’une famille de Musiciens & de Mélomanes & fils du grand Maître, le regretté Mustapha Kamil BELKHODJA. Il fit sa scolarité à l’école Voltaire (Ibn-Rochd) puis au lycée Abdelkader AZZA de SBA. A passé sa terminale à Tlemcen où il décrocha son baccalauréat en 1974. Il regagna Alger pour ses études de Médecine achevées brillamment en 1982 à la Faculté Mixte de Médecine & Pharmacie d’Alger.

 

De 1962 à 1969:

Jeune, il aimait écouter la musique Andalouse. Il apprit à jouer de plusieurs instruments de musique aidé par ses frères et cousins dont principalement Mr Ismet & Dr Amine KALFAT. Il a bénéficié en même temps que son frère Réda de leçons prodiguées par le père Mustapha BELKHODJA.

En juillet 1968 il a interprété à coté de son père à l’alto la Touchia El Kamal Hsine au cours de la dernière soirée de son défunt père à la piscine El Kettani d’Alger avec l’orchestre de la SLAM de Tlemcen.

De 1969 à 1971:

Avec son frère Réda il rejoignit l’orchestre conjointement constitué par le CEM El Maqarri et la Direction de la Jeunesse & des sports sous la direction de leur cousin Mr Hadj KALFAT et la présidence de Mr Sidi Mohammed DALI-YOUCEF (professeur d’arabe au dit CEM) sans oublier Messieurs Fouzi BRIXI & Rachid MERAD. Les répétitions se déroulaient dans un local au siège de la JFLN de Tlemcen. Plusieurs concerts on été donnés dans Tlemcen & sa région en plus de quelques enregistrements télévisés. 

De 1972 à 1975:

Ayant créé l’Orchestre Mustapha BELKHODJA au sein du Lycée Dr BENZERDJEB par Mr Hadj KALFAT, les frères BELKHODJA en l’occurrence Réda & Fouzi, on rejoint cet orchestre devenu en 1974 une association culturelle afin de pouvoir participer à l’organisation du 1er Festival de Musique Traditionnelle de Tlemcen en Juillet 1974. Il est important de souligner que l’orchestre à vu le jour grâce à la volonté institutionnelle de Mr MOULEY SLIMANE & Mr Réda GAOUAR respectivement proviseur  & censeur du Lycée Dr BENZERDJEB accompagnés de Mr Abdelkader ADDOU et Mr Abdelghani BOUABDALLAH.

Parmi les importants travaux réalisés par cet orchestre :

  • Participation de l’Orchestre avec la chorale du Lycée Maliha HAMIDOU au Festival de la Jeunesse Maghrébine à Casablanca en juillet 1972 sous l’initiative de l’ancien Ministre de la Jeunesse & des sports Abdellah FADEL. L’occasion lui fit donnée de rencontrer le Grand Maître de l’Ecole de Tlemcen Cheikh Redouane BENSARI, celui-ci les invita chez lui pour enregistrer avec lui des morceaux du patrimoine sous la recommandation du Dr Amine KALFAT. Evidemment, Cheikh Redouane a été invité au concert donné par l’orchestre Mustapha BELKHODJA en les félicitant chaleureusement après l’interprétation remarquable de l’Orchestre.
  • Participation à la 3ème édition du Festival International de Musique Andalouse à Alger en 1972 où Fouzi a joué du Rebeb pour Cheikh Mouley Ahmed LOUKILI dans les coulisses et ce dernier a été subjugué par l’interprétation magistrale du Dr Fouzi BELKHODJA sans oublier la présence du Cheikh Abdessadek CHEKKARA.
  • Sollicitation des Maîtres & personnalités de l’époque, à savoir Cheikh Mohammed BOUALI, Cheikh Djamal Eddine KALFAT, Cheikh Mustapha SENOUCI-BEREKSI, Dr Amine KALFAT, Mr Ismet KALFAT, Dr Yahia GHOUL, …pour la récolte d’archives sonores, manuscrits & témoignages qui ont servis à l’élaboration de 4 numéros de la revue du « Jeune Andalou » et de faire un travail d’approche sur l’interprétation de Cheikh Larbi BENSARI, le Maître incontestable & incontesté de l’Ecole de Tlemcen.      

De 1974 à 1982:

Il s’attela à ses études de Médecine à partir de 1974 tout en consacrant ses moments de loisirs à l’écoute des anciens enregistrements fourni par son cousin Dr Amine KALFAT et le Professeur Kamel MALTI. Il animait avec ses frères & cousins des soirées familiales chez son cousin le regretté Ismet KALFAT.

Il a profité également des entretiens informels avec des personnalités musicales tels que Mr Djelloul YELLES (Directeur de l’Institut de National de Musique), Cheikh Abderrahman BELHOCINE, …

Invitation par Cheikh Sid Ahmed SERRI à donner un concert à la Djazairia El Mossilia par Fouzi BELKHODJA accompagné de son frère Réda et de ses cousins Rachid KALFAT, Hedi MANSOURI & d’autres, tous anciens membres de l’orchestre Mustapha BELKHODJA. Ce concert fût inoubliable pour le public Algérois.

De 1983 à 1991:

Après avoir obtenu son diplôme de Médecin en 1982 il rejoint SBA et reprend contact avec le milieu musical de Tlemcen dont principalement Cheikh Mohammed BOUALI, Cheikh Djamal Eddine KALFAT et notamment le Dr Amine KALFAT. De nombreuses soirées se sont déroulées en famille et en privé entre Oran, SBA & Tlemcen sous forme de répétition, apprentissage et perfectionnement.

A Sidi Bel-Abbès, et dans un local de l’école Fenelon, il réunissait régulièrement ses amis musiciens & mélomanes pour répétitions & enseignait aux  jeunes de SBA assoiffés de musique Andalouse. En même temps, il collaborait étroitement avec l’Association Culturelle Angham El Andalous de SBA dirigé par son ami Abdou BARAKA avec qui il a eu de profonds échanges.

En 1989 et avec son cousin Dr Amine KALFAT et d’autres Maîtres et chefs d’orchestre de l’époque dont le regretté Dr Amine MESLI, il fut membre fondateur de l’Association de Sauvegarde du Patrimoine Andalou. Toutes ses activités lui ont permis de s’aguerrir & émergé dans ce domaine. 

De 1991 à 1993:

En 1991, il crée l’Association Moresq avec son frère Réda & ses cousins Hadj & Amine KALFAT principalement, dont il fut le chef d’orchestre. Cette association lui a permis d’évoluer encore à travers des séances de travail avec les anciens Maîtres de l’époque dont : Cheikh Bachir ZERROUKI, Cheikh Mustapha BENDIMERED, Cheikh Abdelghani MALTI, Cheikh Mustapha SENOUCI-BEREKSI, Cheikh Djamal Eddine KALFAT & Cheikh Mohammed BOUALI. Cette association a donné deux concerts à Tlemcen où il s’est particulièrement distingué au jeu du Rebeb, instrument emblématique de musique Andalouse de l’Ecole de Tlemcen.

De 1992 à 2011:

En décembre 1992, il fonda avec d’autres amis musiciens & mélomanes de SBA l’Association Culturelle El Andaloussia sous la présidence de Mr Nasreddine BENKALFAT dont Fouzi fut le chef d’orchestre de la dite association de 1992 à 2011 avec un arrêt entre 2004 et 2009. Il faut préciser que le Dr Fouzi BELKHODJA a laissé à son cousin et complice le Dr Amine KALFAT le choix du nom de cette association.

Depuis sa création, Fouzi a sollicité son élève principal, Mr Rifel Mahmoud KALFAT pour intégrer son orchestre et ce fut le début d’un travail d’approche acharné entre les deux musiciens devenus complices et inséparables. Au décours de ses travaux, ils ont dépoussiérés et mis à jour plusieurs morceaux du répertoire Tlemcenien tombés dans la désuétude sans oublier de perfectionner le coté rythmique. Evidemment l’équipe à été renforcée par l’intégration de Dr Amine KALFAT (Membre d’honneur et conseillé technique d’El Andaloussia) en 1996 et de son fils Anis Amanallah en 1998.

Cette association s’est imposée très rapidement dans le milieu musical et a participé à plusieurs manifestations culturelles à travers le territoire national à savoir :

  • Le Festival de Musique Andalouse & de la Jeunesse à Tlemcen.
  • Le Festival du Printemps Musical d’Alger.
  • Le Festival du Malouf de Constantine.
  • Le Festival du Mdih d’Oran.
  • Le Festival Andaloussiate Ramadhan de SBA.
  • Le Festival du Hawzi de Blida, …

En février 1996 et avec l’aide de l’Association El Andaloussia et le Rotary Club présidé à l’époque par le regretté Mr Sid Ahmed BENKALFAT (l’un des membres fondateurs d’El Andaloussia), il rend hommage à son père Cheikh Mustapha BELKHODJA lors d’une soirée mémorable à l’hôtel des Zianides de Tlemcen. A la fin de cette soirée et avec la complicité de son cousin Dr Amine KALFAT et son frère Mr Réda BELKHODJA ont voulu réunir sur une même scène les anciens compagnons de feu Mustapha BELKHODJA dont Cheikh Mohammed BOUALI, Cheikh Mustapha SENOUCI BEREKSI, Cheikh Djamel Eddine KALFAT, Mr Hadj Ahmed BAGHDADLI & Dr Amine KALFAT. Avant de monter sur scène, Fouzi a demandé à Rifel de diriger cet orchestre et avec l’instrument de prédilection de son défunt père, Mustapha BELKHODJA à savoir le Rebeb, grâce au quel il a fait obtenir à la SLAM le 1er prix & la médaille d’or en janvier 1967 remise par le regrette Président  Houari BOUMEDIENE.

En juin 2001, Fouzi a été gratifié d’un certificat de reconnaissance pour le travail accompli au sein de l’Association El Andaloussia par la Direction de la Culture de la Wilaya de SBA.

De 1997 à 2014:

Avec ses frères, cousins, neveux & amis, Fouzi crée l’Association Culturelle Mustapha BELKHODJA (ACMB) à Oran en décembre 1997 pour parfaire le travail déjà entamé à travers son parcours musical & artistique pour la reconstitution du répertoire de l’Ecole de Tlemcen laissé par Cheikh Larbi BENSARI principalement et de ses Maîtres qui l’ont précédé. C’est sous la recommandation de Fouzi & l’accord principal de son complice Dr Amine KALFAT qu’il a été décidé de confier la lourde tâche de diriger l’orchestre à leur élève Mr Rifel Mahmoud KALFAT qui a lui-même suggéré de donner le nom de Mustapha BELKHODJA, vu que ce dernier a été oublié du grand public et des mélomanes de l’époque. En parallèle, la présidence a été confié au Dr Amine KALFAT, élève principal du regretté Mustapha BELKHODJA. Fouzi était le conseillé technique & artistique en collaboration avec Dr Amine KALFAT.

Le rôle de Fouzi dans l’orchestre de l’ACMB à été d’une importance capitale comme celle de Amine KALFAT son cousin pour donner a cet ensemble un cachet unique qui était aussi celui des regrettés Djamal KALFAT & Mustapha BELKHODJA qui accompagnaient remarquablement l’orchestre de l’ancienne SLAM de 1934 avec le regretté Ghouti KAZI-AOUEL. Fouzi accompagnait souvent l’orchestre avec le Rebeb et le Luth et a enregistré plus d’une quinzaine de CD (Nouba & Hawzi) auquel il a interprété beaucoup de solos vocaux, principalement des Istikhbar pleins d’émotions & avec des fioritures simples & franches. Il a aussi participé à toutes les représentations de l’ACMB à travers le territoire national (Tlemcen, Alger, Annaba, SBA, Oran, …) et aussi à l’étranger :

  • Juin 2003 : Année de l’Algérie en France à Amiens (France).
  • Novembre 2004 : Célébration du cinquantenaire du déclenchement de la Guerre de Libération Nationale à Toulouse & Albi (France).
  • Avril 2005 : Célébration du Mouloud Ennabaoui Echarif à Paris & Amiens (France).

En 2004 avec Amine & Rifel KALFAT il fût appelé pour recréer l’Association de Sauvegarde du Patrimoine Andalou sous la présidence de Cheikh Sid Ahmed SERRI.

A la même époque, une autre personne s’est imposée au trio (Amine, Fouzi & Rifel), ce fut le second fils d’Amine à savoir Anis Amanallah KALFAT. Ce dernier a joué un rôle primordial dans le travail d’approche de l’ACMB et en même temps à redonner une atmosphère encore plus agréable à Fouzi pour un meilleur rendu artistique, et c’est grâce à Anis qu’on a eu deux CD Hawzi où Fouzi a interprété avec maestria deux Istikhbaret (vocal et instrumental) à la perfection sans oublier sa voix chaleureuse et mélodieuse dans la chorale.

Fouzi a fait parti de l’ACMB jusqu’à son décès, et parmi ses dernières œuvres avec la dite association :

  • Participation à travers plusieurs concerts et travaux de recherches pendant l’événement Tlemcen, Capitale de la Culture Islamique en 2011.
  • Festival du Hawzi de Blida en 2010 & 2012.
  • Festival International de musique Andalouse & des musiques anciennes à Alger & Tlemcen en 2010 & 2011.
  • Festival Andaloussiate El Djazaïr en 2009 & 2013.
  • Festival du Hawzi de Tlemcen en 2012 et aussi en 2013 où l’ACMB a eu le 1er prix.

Malheureusement en décembre 2013, Fouzi fut victime d’une terrible maladie qui l’a emporté par la suite le jeudi 26 juin 2014 à l’âge de 58 ans, laissant un grand vide irremplaçable pour sa famille, ses amis et proches ainsi dans le domaine musical & artistique.

 

 

Conception & rédaction :

Dr. Amine KALFAT

Président de l’A.C.M.B

Commenter cet article

Bouhedli Mohamed Nassim 19/10/2015 22:47

Bonjour, j'aime bien votre excellent article, merci.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents